• Facebook - White Circle

© 2016 - ADSYKA - Tous Droits Réservés / Conception Web: Assia Bensmaine avec l'aide précieuse de BenMaster Prod.

Cie Guet Apens -

Chorégraphe - Audrey Gallochat

"Li(v)re comme l'air !"

Production en cours - Demandez le dossier

 

Biographie Audrey Gallochat :

Breakeuse, activiste Hip-Hop, découvre la danse hip hop au sein de la compagnie Massala dont le chorégraphe Fouad Boussouf lui transmettra la passion et l’amour de la danse. Elle rencontre ensuite Florence Arnal qui lui permettra d’apprendre et de développer un savoir artistique. En 2000, Audrey intègre la compagnie Da Boogie Zone de Cergy Pontoise programmée dans les festivals nationaux tels que les Rencontres Urbaines de la Villette.

Danseuse de breakdance autodidacte, Audrey crée « Guetapens » en 2004 et  investi de grands battles dont l’IBE, la coupe du monde humanitaire des cultures urbaines, Le battle of the year en créant la première équipe féminine dans l’histoire du BOTY France. Elle a été performer pour plusieurs marques (Adidas, Bugaboo, Chasseney d’Arce..) et artistes talentueux tels que Mia Frye, Gad El maleh et Jamel Debouzze notamment lors du Marrakech du rire 1 et 2.

En 2011, elle participe à  « La France a un Incroyable Talent » et enchaînent les émissions télévisées : « Got to dance », « We can dance » et « Dance street »...

 

Le propos de la pièce

Ce spectacle inspiré de l’histoire des « Fantastiques Livres Volants » de Morris Lessmore, aborde l’amour des livres et des mots. Amour qu’il est important de transmettre dès le plus jeune âge car les livres et les mots permettent de construire la personnalité. Ils font du bien, ils font rire, sourire et pleurer…le temps d’une lecture.

Deux danseurs interprèteront le même personnage amoureux des livres. Grâce à leur « vocabulaire hip hop » : le Break avec ses prouesses acrobatiques, ses jeux de jambes et son énergie combative et explosive ; Le Smurf avec sa fluidité et la douceur des mouvements. Issus du milieu des battles pour l’un et de la comédie pour l’autre, ils mettront cette énergie au service du personnage et sauront nous amener dans un univers poétique et étonnamment doux.

Note d’intention

J’attache une grande importance à l’éducation artistique et culturelle des enfants et des jeunes. Je suis convaincue que toute forme d’art permet au « petit d’homme », quelle que soit son origine sociale ou culturelle, de s’éveiller, de développer sa curiosité, d’interpeller son imagination, de développer son propre esprit critique et parfois de se révéler. La musique, la danse… sont autant d’éléments d’émancipation et de liberté. C’est ainsi que j’ai eu envie de créer un spectacle accessible au jeune public.

Le choix du titre « Li(v)re comme l’air ! » fait écho à « libre comme l’air ! ». « Lire », « Livre » et « Libre » vont de pair : Le savoir, c’est le début de la liberté.

J’affectionne tout particulièrement ma discipline, le break, qui m’a construite et m’a apportée nombre de valeurs dont la rigueur du travail autodidacte. Je mets un point d’honneur à garder l’authenticité de cette danse dans ce spectacle et souhaite vivement faire partager ma vision de cet art avec les plus jeunes.